MotoGP : 5 infos perchées sur le Grand Prix du Japon

MotoGP : 5 infos perchées sur le Grand Prix du Japon

Les compte-rendus, les analyses, c’est sympa, mais dans le paddock, il se passe plein d’autres choses. MJ vous propose un œil décalé sur ce qui s’est passé pendant les trois jours du Grand Prix du Japon, à Motegi. Voici cinq infos intéressantes, ou pas…
Nouvelle coupe pour Redding au Japon. Toujours en avance sur les looks capillaires ! ©Gold and Goose


Thursday January 01, 1970

Scott Redding est un blagueur. Et il est, aussi, souvent à la pointe sur les nouveautés capillaires. Au Japon, sa nouvelle coupe est d’ailleurs loin d’être passé inaperçue. Le Britannique, qui pilotera en British Superbike la saison prochaine, s’est en effet rasé une bonne partie du crane pour arborer, en haut du caillou, des sortes de tresses. Certaines avaient des couleurs violettes. D’autres étaient blondes. Il y avait aussi une version bicolore avec du rouge et du vert. L’art, selon Scott Redding, c’est tout un programme !
Son talent caché ne l’est plus vraiment. On a pu l’entendre à plusieurs reprises ces derniers temps. Johann Zarco n’est pas seulement un virtuose du guidon. C’est aussi un artiste avec les touches d’un piano entre ses doigts. Après un concert chez Michelin, un autre dans un restaurant devant les caméras de Stade 2, c’est au Japon que la tournée de Johann s’est poursuivie dans le cadre d’un échange entre la branche moteur et musique de la firme aux trois diapasons. Présent à cette occasion, l’artiste luxembourgeois Francesco Tristano a apprécié le spectacle.


Thursday January 01, 1970

Bonjour, Monsieur ! ©Gold and Goose
Bulega forfait au Japon après s’être blessé en jouant… avec son chien !

Nicolo Bulega n’est pas monté dans l’avion pour se rendre au Japon. L’Italien est resté chez lui, en convalescence. Son équipe, Sky VR 46, a en effet expliqué dans un communiqué de presse que le Romagnol s’était sectionné les tendons lors d’un accident domestique sans donner, toutefois, plus de précisions. En fait, c’est en jouant avec son chien que Bulega s’est blessé !
C’est un sport ancestral. Il fait même partie du paysage culturel du Japon. Le combat de sumo est une institution dans l’archipel. Dorna, le promoteur des Grands Prix, a ainsi axé son avènement d’avant-course sur cette compétition. Franco Morbidelli, Jorge Martin et le local de l’étape, Takaaki Nakagami ont notamment eu le droit de disputer un combat. L’Italien a joué le rôle du boomerang, toujours repoussé par son adversaire alors que l’Espagnol a terminé avec le corps dans les airs, soulevé comme une plume. Et, même en réunissant leurs forces, le sumo n’a pas bougé. Sumo 1, pilotes de MotoGP 0. Une revanche, bientôt, sur la piste ?
La vie de pilote, c’est aussi des opérations commerciales. Marc Marquez était d’ailleurs à la tâche au Japon. Pendant six heures, l’Espagnol, désormais quintuple champion du monde en MotoGP, a tourné pour Honda sur la montée de Hakone Turnpike. On voit le natif de Cervera doubler un scooter, une voiture, un camion à la décoration pour le moins particulière avant de taper un freinage de trappeur quand il rejoint un groupe de motards. Il les laissera bien entendu sur place après quelques mètres. La vidéo est disponible sur les réseaux sociaux de Marquez.

Valentin  Roussel
Cet article MotoGP : 5 infos perchées sur le Grand Prix du Japon est apparu en premier sur Moto Journal.


Thursday January 01, 1970